A l’Orée de nouvelles technologies respectueuses de l’environnement !

Image

La semaine dernière j’étais au Salon Maison et Objet et j’ai flashé sur Orée, start up française qui propose des objets connectés et durables, réalisés de façon artisanale. Chaque pièce est poncée, vernie et assemblée à la main. J’ai ainsi pu tester le clavier sans fil en bois massif. Quel plaisir de taper sur du bois ! Ce qui est original c’est que l’on peut le personnaliser avec des créations graphiques de notre choix.

Image

L’atelier fabrique également des écrins de chargement et des galets de chargement par induction Trackpad en bois massif que l’on peut également utiliser en pavé numérique, et des housses pupitre de clavier.

ImageImage

Rencontre avec un pigeon pas comme les autres !

Image

Cette semaine je me suis intéressée de près à un pigeon, mais pas n’importe lequel. Le concept du site lepigeon.fr est simple et se résume en quelques mots : « c’est le coursier de la bonne humeur ». Il livre dans tous les coins d’Ile de France et de manière décalé et originale vos messages, coups de gueule, cadeaux, chansons d’amour, coups de cœur… habillé en pigeon, et en plus c’est plus écologique que la poste !. Mais oui les pigeons servent enfin à quelque chose !

J’ai même pu questionner le pigeon (Guerrick Fouchet) sur son concept fou et insolite et ça décoiffe 😉 :

LE BLOG DE BE : Comment t’es venue l’idée de devenir « Pigeon » ?

Le Pigeon : Le Pigeon est un mode de vie. Muni de ses petites ailes, le métier de coursier était une évidence. Sauf qu’il fallait quelque chose de différent que ceux qu’on voit à vélo ou dans des camions dans les bouchons. Le Pigeon a constaté que les parisiens ne communiquaient plus qu’à travers leur téléphone, par mail, sans avoir de traces écrites, de souvenirs de leurs proches, alors que rien ne fait plus plaisir qu’un petit mot et d’un cadeau surprise pour égayer sa journée ! Car le principe du Pigeon est de combattre la morosité, c’est le seul coursier de la bonne humeur.

LE BLOG DE BE : Qui se cache derrière ce concept ?

Le Pigeon : Un pigeon venu de province, monté à Paris pour trouver du boulot et qui a monté ce concept pour rendre le quotidien des parisiens un peu moins triste dans leurs open space.

LE BLOG DE BE : Quelle est la demande la plus folle que tu aies eu à gérer ?

Le pigeon : Annoncer à un garçon que sa femme était enceinte de lui. Il fallait trouver le bon moyen de lui annoncer sans qu’il prenne peur, car le pigeon peut surprendre, surtout au réveil et la cible filmée pendant l’envoi !

LE BLOG DE BE : Quelle serait celle qui t’amuserait le plus ?

Le pigeon : Apporter une lettre de démission d’un haut poste. Intervenir lors d’une réunion importante d’un grand groupe, les situations cocasses sont plaisantes, mais à chaque envoi, il y a toujours une surprise et donc un étonnement, et des gens toujours étonnés de voir un pigeon leur délivrer un message. Pourquoi pas le président de la république !

LE BLOG DE BE : Comment t’y prends tu pour te faire connaître ?

Le pigeon : Le Pigeon essaye de faire connaître ses services via différents moyens : sur la toile, en contact direct et via des partenariats avec des entreprises pour leur démarchage de clientèle. Il y a une palette très variée chez les envoyeurs de pigeons, tout dépend de la demande. Tout le monde a quelque chose à dire à quelqu’un.

LE BLOG DE BE : Est-ce un projet que tu vas développer sur le long terme ?

Le pigeon : Le Pigeon va bientôt travailler sur Paris depuis un an. Il y a eu des très bons retours, et le concept plait beaucoup. Alors, bien sûr, s’il y a une possibilité d’accroître encore, ce sera fait ! Et alors, le Pigeon aura des copains avec qui voler de villes en villes.

LE BLOG DE BE : C’est quoi la journée type du « pigeon »?

Le pigeon : Le Pigeon se lève dans une des tours d’église de la capitale, fait sa toilette dans une marre, puis s’envole de toits en toits pour délivrer les mots doux, blagues et enveloppes attentionnées dans le but de faire passer un message ou juste pour faire plaisir.

LE BLOG DE BE : Pour te remercier t’as t-on déjà donné des graines ?

Le pigeon : Malheureusement ces parisiens ne savent pas ce qui est bon, alors non pas de graines, ni de vers ou de limaces grasses. Quand je délivre une enveloppe, et que je joue « joyeux anniversaire » (oui le pigeon grattouille les cordes avec ses petites pattes), il arrive que les convives fassent boire le pigeon, modérément, car après il est difficile de prendre l’envol…

Suivez le pigeon sur Facebook

Suivez le pigeon sur Twitter

Un potager bien pensé pour les urbains !

Image

Parisiens ou autres habitants de grandes villes n’ont pas forcément la place ou l’envie de cultiver un potager. Ils aiment cependant manger des fruits et légumes frais de saison, mais sans trop se fatiguer. Monpotager.com est la petite astuce à découvrir immédiatement pour les personnes qui souhaitent également adopter une attitude plus responsable avec l’environnement. Lancé fin septembre, le concept est très simple. Il suffit de se rendre sur le site monpotager.com, de choisir la taille de sa parcelle et les fruits et légumes de saison que l’on souhaite planter et hop le tour est joué. Ensuite, il est possible de suivre et d’observer les pouces de son potager grâce à des notifications et des photos. Une fois à maturité, les fruits et légumes sont livrés chez vous. C’est pas génial non !?

Image

En plus, c’est un véritable plaisir de naviguer sur ce site ludique et attractif. Qui a eu cette bonne idée ? Thierry Desforges, créateur de ce concept. Si ce que je viens de vous raconter sur un éventuel E-potager à distance ne vous parle pas, allez voir cette vidéo.

Amy’s Kitchen arrive en France !

 Image            Image

Cette semaine, j’ai eu la chance de participer à une soirée très privée organisée par l’équipe éditoriale de FemininBio.com dans un lieu 100% green, le Café Pinson à Paris.

Image                                 Le Café Pinson, lieu 100% green

Cette soirée « dégustation veggie bio sans gluten » fut l’occasion de rencontrer des experts du bio, ainsi que le dirigeant et l’équipe française de la marque Amy’s Kitchen. La marque américaine qui vend ses produits depuis des années dans toutes les épiceries et magasins d’alimentation naturelle des Etats-Unis,  s’est implantée en France depuis cet automne. Numéro 1 des produits surgelés naturels au Etats-Unis, nous les retrouvons depuis peu en France chez Thiriet, Carrefour, Géant Casino et bientôt Monoprix et Picard.

La soirée, super bien organisée, s’est déroulée en 3 étapes : dégustation des produits Amy’s Kitchen, questionnaire / vote à mains levées, et débat.

ImageImage

Voici tous les plats que j’ai pu goûter lors de cette soirée :

-Soupe de lentilles et légumes

-Soupe de pois cassés

-Soupe de tomates

-Lasagne aux légumes et sans gluten

-Risotto aux champignons sans gluten

-Spaghetti italiano

-Steak végétal sans gluten

-Burrito sans gluten

-Pizza sans gluten                                        Image

Je dois dire que j’ai été agréablement surprise par le goût des plats qui se rapproche très fortement du « fait maison ». Le secret de ses bons petits plats 100% végétarien: les mêmes ingrédients naturels que l’on utilise à la maison. Ils sont sans additifs ni conservateurs, et sans recours aux insecticides ni aux produits chimiques nocifs ou aux modifications génétiques.

 Image

      « Plus la liste des ingrédients est courte mieux c’est pour le produit.» selon Jacky Rousselot, Dirigeant de Amy’s Kitchen en France.

Julien Levy, conseiller en concepts écologiques et coach en alimentation, Julien Venesson, auteur du livre « Gluten : comment le blé moderne nous intoxique », et Aurélie de l’association végétarienne de France ont tous les 3 fait un belle intervention. Ils ont rappelé par exemple qu’il n’est pas recommander d’acheter des produits bio d’importation, ou encore la manière dont le blé est génétiquement manipulé – ce qui peut conduire à des intolérances et maladies auto-immunes.

Image Julien Levy,  conseiller en concepts écologiques et coach en alimentation

Image

Julien Venesson, auteur du livre « Gluten : comment le blé moderne nous intoxique »

Image

 Aurélie de l’association végétarienne de France

Cette soirée dégustation fut une agréable surprise gustative. Les équipes de FemininBio.com et Amy’s Kitchen nous ont accueilli comme à la maison. Je suis repartie avec un petit panier brandé Amy’s Kitchen avec des produits à déguster à l’intérieur. Miam Miam Miam…

Image

Le mot de la fin : « Que ton alimentation soit ton seul médicament », Hypocrate

My Biotiful Bag, un sac fashion et éco-responsable !

Screen Shot 2013-07-29 at 6.42.29 PM

Etre à la pointe de la mode et éco-responsable est tout à fait compatible avec My Biotiful Bag. Chic, moderne et à un prix plus que raisonnable ces sacs fabriqués avec des matières écologiques vont faire le bonheur des femmes modernes et soucieuses de l’environnement. Sacs, pochettes, sac à dos, petits, grands, vous trouverez en points de vente ou dans l’e-boutique un grand choix de couleurs et de formes. Profitez des soldes c’est jusqu’à ce soir !

Tous les points de vente du monde entier sont disponibles ici.

Suivez l’actu My Biotiful Bag sur Facebook et Twitter.

Facile de devenir une fashion bio !

Les chips se mettent au bio !

J’ai trouvé THE chips pour impressionner tous mes invités cet été. Tout le monde connais Bret’s, société 100% française située en Centre-Bretagne qui existe depuis 1995 et l’un des leader français sur le marché de la chips. Pour un peu de culture, Bret’s c’est le diminutif de Bretagne 😉

Screen Shot 2013-07-25 at 5.31.33 PM

A l’ancienne, au poulet braisé ou au caramel beurre salé, Bret’s est reconnu pour ses saveurs et son originalité. Une petite dernière vient  d’arriver sur le marché, la chips Bio au sel de Guérande qui contient que des ingrédients de qualité, sans conservateurs ni colorants artificiels. J’ai craqué et vous allez craquer comme moi pour vos pique-niques, apéro ou encore BBQ.

Bion appétit !